Le 8 mars est la Journée Internationale des Droits des Femmes, une journée consacrée à la sensibilisation et à la lutte contre les inégalités femmes-hommes. Pour répondre au thème de cette année « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement », DEKRA présente trois portraits de femmes exerçant des professions considérées comme masculines, bousculant, pour le meilleur, les stéréotypes.

Découvrez les témoignages de Marguerite Saurel, Anne Martinez et Caroline Broqua.

08.03.2019

Marguerite Saurel, Technicienne en prévention spécialisée

Dans le secteur du BTP, les femmes ne représentent que 12 % des professionnels, soit une femme pour dix hommes. Bien que la proportion de femmes ne cesse d’augmenter dans le milieu depuis plusieurs années, nous sommes encore bien loin de la parité !

Marguerite Saurel, passionnée depuis l’enfance par les activités manuelles et par les activités d’extérieur a d’ailleurs très vite constaté cet écart lors de ses études, puisqu’elle était la seule femme de sa promotion. Loin de se laisser décourager, Marguerite a passé son diplôme en travaux publics avec brio et est devenue technicienne spécialisée. 

Désormais chez DEKRA depuis 11 ans, elle vérifie et valide les fondations des grues à tour avant leurs installations sur les chantiers. Elle s’épanouit dans son métier et encourage toutes les femmes à venir travailler sur le terrain : « C’est un métier passionnant, dans lequel on s’épanouit par les échanges et les rencontres ». Un témoignage qui nous permet de découvrir la vie des femmes sur les chantiers et leur bonne intégration auprès des équipes sur le terrain.

Découvrez le témoignage de Marguerite Saurel

Anne Martinez, Contrôleuse technique poids lourds

A l’instar du secteur du BTP, les femmes ne représentent que 14,7 % des professionnels dans les métiers du contrôle technique. Il s’agit, d’après l’Observatoire de la branche des services automobiles, de la plus faible proportion observée dans les métiers liés à la mécanique.

Néanmoins, les femmes exerçant la profession de contrôleuse technique automobile s’y sentent bien, à l’image d’Anne Martinez, contrôleuse poids lourds chez DEKRA depuis 5 ans. « Je fais mon métier sérieusement nous dit-elle « je ne porte pas de charge, je ne me salis pas spécialement donc, pour moi, le métier est adapté. C’est même dommage qu’il n’y ait pas plus de femmes. » 

Anne Martinez fait tomber ici les préjugés selon lesquels la force physique est un atout indispensable pour travailler dans le secteur automobile et nous démontre qu’être une femme dans ce milieu ne soulève aucune difficulté.

Découvrez le témoignage d’Anne Martinez

Caroline Broqua, Directrice du marketing et des opérations internationales

En Europe, seul 1 manager sur 3 est une femme, malgré une proportion de diplômés plus importantes dans la population féminine, avec 29% de diplômées contre 25% chez les hommes.

Caroline Broqua, diplômée d’une école de commerce avec une spécialité dans le marketing, est d’abord entrée chez DEKRA en tant que Responsable Marketing. C’est petit à petit qu’elle a monté les échelons pour devenir aujourd’hui Directrice du marketing et des opérations internationales. 

Caroline Broqua estime que les femmes ont leur place au sein du management des entreprises et qu’elles sont particulièrement encouragées à prendre des responsabilités chez DEKRA. Les valeurs de DEKRA que sont l’intégrité, l’esprit d’équipe et l’entreprenariat sont autant d’atouts dont peuvent se servir les jeunes femmes pour faire reconnaître leur valeur et leurs compétences. A travers son témoignage, le principal conseil de Caroline demeure néanmoins qu’« Il ne faut pas avoir peur de prendre des initiatives ».

Découvrez le témoignage de Caroline Broqua