Large de 36 mètres et haute de plus de 60 mètres, la première éolienne flottante de France est désormais opérationnelle. Un véritable évènement auquel DEKRA Industrial a contribué dès la phase avant-projet.

C’est à Saint-Nazaire qu’a été inaugurée, le 13 octobre, la première éolienne flottante de France. Réalisée dans le cadre du projet Floatgen, qui réunit sept partenaires en France (Ecole centrale de Nantes, Ideol, Bouygues) mais aussi en Allemagne (Université de Stuttgart et Fraunhofer-Iwes), au Royaume-Uni (RSK Group) et en Espagne (Zabala), elle a notamment pour objectif de mesurer, en conditions réelles, la performance en termes de production d’électricité mais aussi d’offrir un retour d’expérience sur les méthodes de construction, d’installation et d’exploitation de ce type d’équipement.

DEKRA Industrial est impliqué sur ce chantier hors norme puisque nos équipes ont été choisies pour réaliser la préparation et le suivi chantier pour cette installation exceptionnelle. En effet, il n’existe aujourd’hui que six éoliennes flottantes dans le monde, au Japon, en Norvège et au Portugal. La capacité d’adaptation de nos spécialistes et la compétence du groupe dans le domaine des énergies renouvelables et plus particulièrement du secteur éolien ont été des arguments de poids pour ALE Heavylift qui a pu s’appuyer sur le savoir-faire et l’expérience de DEKRA Industrial. « En complément du Plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS), nous avons tout mis en œuvre pour lui proposer un accompagnement qui tienne compte de l’ensemble de ses problématiques dans le domaine QHSE », explique Freddy Rolland, responsable Métier opérationnel. « Stéphane Le Lay, animateur sécurité chez DEKRA Industrial, a également contribué à l’intégration et à la cohésion des différents intervenants. Une performance compte tenu des différentes nationalités présentes sur le chantier (Espagnols, Danois…). A ce titre, Stéphane Le Lay a veillé à développer le lien entre  les différents intervenants, la maîtrise d’œuvre, le coordonnateur SPS, le port de Saint Nazaire et les spectateurs venus en nombre pour des prises de photo du chantier », explique Freddy Rolland.

Ancrées au plancher marin au moyen de câbles, les éoliennes flottantes peuvent être installées jusqu’à 22 kilomètres des côtes, là où les vents sont plus forts et plus stables. Leur performance est donc développée et elle bénéficie de possibilités de déplacement bien plus simples et étendues.

Vous souhaitez en savoir plus ?