Nous avons écrit un article plus récent sur ce sujet VOIR L'ARTICLE

Si les combustibles fossiles constituent actuellement la pierre angulaire de l’offre énergétique mondiale, ils devraient être remplacés dans le futur par une énergie issue de sources renouvelables. En réponse à cinq questions pressantes, DEKRA propose des solutions qui jettent un nouvel éclairage sur les tendances actuelles et offrent des pistes pour façonner ensemble la révolution énergétique.

1. Qui investit dans les énergies renouvelables ?

Le réseau d’échange d’informations Renewable Energy Policy Network for the 21st Century (REN21) a constaté un quadruplement des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables entre 2005 et 2015. Les capitaux investis ont crû de 72,7 à 286 milliards de dollars. Les investissements européens ont atteint un sommet en 2011 avec un montant record de 122,9 milliards de dollars. Par la suite, les investissements ont reculé de 60% jusqu’en 2015. Au cours des quatre dernières années, la Chine a été à la pointe des investissements en matière d’énergies renouvelables. Les investissements chinois ont ainsi été multipliés par douze durant la période d’observation. Réorientant leurs investissements vers d’autres domaines, les Etats-Unis ont glissé de la deuxième à la quatrième place. Les dizaines de milliards de dollars investis dans presque toutes les régions du monde a néanmoins initié un véritable début de révolution. Une exception notable, le Brésil qui a fait le choix de développer l’énergie hydroélectrique durant de nombreuses années.

2. Combien coûte un kilowatt-heure ?

Dans le cadre de son rapport 2016, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a étudié le coût de l’énergie dans plusieurs états membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Elle y mentionne que c’est au Mexique que les coûts de l’électricité pour les ménages sont les plus bas. Les mexicains paient moins de 0,08 dollars par kilowatt-heure. Au Canada, l’électricité est également bon marché. La facture représente, par exemple, un tiers de ce que paie le consommateur allemand, malgré un pouvoir d’achat comparable. Avec un kilowatt-heure à 0,33 dollar, l’Allemagne figure parmi les pays où l’électricité est la plus chère. Un niveau élevé de taxes et de redevances en est la principale cause. Il représente, en effet, 55% du coût total de l’électricité.

3. Quelle est la consommation énergétique d’un pays ?

D’une manière générale, les pays produisent assez d’énergie pour subvenir à leurs besoins. Le Maroc, pays émergent, et la Chine, superpuissance économique, n’ont pas encore atteint cet équilibre car leur consommation excède leur production domestique. Néanmoins, la consommation d’un citoyen chinois n’équivaut qu’au tiers de la consommation d’un américain moyen. Si en Chine, le premier inducteur est la croissance économique, aux Etats-Unis la consommation énergétique est due pour une bonne part aux systèmes de climatisation extrêmement gourmands en énergie. Près de 74% de l’énergie produite aux Etats-Unis provient de combustibles fossiles ; un dixième seulement est issu de sources renouvelables. En Allemagne ce rapport est quasiment de un pour un, ces deux sources représentant chacune plus de 40% de la production totale.

4. Comment augmenter le rendement énergétique de mon habitation ?

En mettant en œuvre des éléments de construction compatibles, les habitations résidentielles peuvent, elles aussi, générer plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Exception faite de la dépense énergétique nécessaire à leur construction, ces habitations ne se content pas de présenter un rendement énergétique élevé et un profil basse consommation, elles peuvent, en effet, produire plus d’énergie qu’elles n’en utilisent. La rénovation énergétique des constructions existantes peut, quant à elle, réduire jusqu’à 80% de leur consommation (sources : organisme allemand de crédit pour la rénovation Kreditanstalt für Wiederaufbau). Même la mise en œuvre de solutions individuelles peut améliorer l’empreinte énergétique d’un bâtiment. Les toitures isolées et étanches protègent à la fois de la chaleur et du froid, tandis que les installations solaires – couplées à des batteries – peuvent assurer à l’habitation une indépendance énergétique totale.

5. Quels sont les systèmes de chauffage à haut rendement ?

Qu’ils fonctionnent avec des combustibles fossiles ou des sources d’énergie renouvelables, il existe toute une série de systèmes de chauffage de l’habitation et de l’eau sanitaire performants. En voici une sélection :

Vous souhaitez en savoir plus ?