Autres appellations possibles

  • Ingénieur Contrôle construction
  • Responsable d’affaires Contrôle construction

En quoi consiste ce métier ?

Le métier de Chargé d’affaires Contrôle construction consiste à contribuer, pour le compte du maître d’ouvrage, à la prévention des aléas techniques qui seront susceptibles d’affecter les ouvrages une fois leur construction terminée. Le Chargé d’affaires Contrôle construction intervient depuis la conception d’un bâtiment sur plan, jusqu’à la livraison finale. Il transmet ses avis au maître d’ouvrage qui prend alors les mesures appropriées. Ce métier allie des activités au bureau pour les phases d’analyse documentaire avec des déplacements sur les sites de construction.

Il existe des spécialités multiples à ce métier, telles que :

  • la solidité des ouvrages et le génie parasismique,
  • la sécurité contre l’incendie pour les habitations, les locaux de travail et les bâtiments recevant du public,
  • l’accessibilité pour les personnes handicapées,
  • l’isolation thermique et la consommation d’énergie,
  • l’isolation phonique,
  • les installations électriques,
  • les ascenseurs et le levage,
  • les fluides de tous types (chauffage, ventilation, gaz, médicaux),
  • les systèmes de sécurité incendie - SSI (alarme et équipements de sécurité).

Il s’agit d’un métier riche et varié, qui permet d’élargir ses compétences à différentes spécialités, de suivre une grande variété de projets et de s’impliquer en permanence dans les évolutions de notre environnement - tout particulièrement dans la transition numérique du secteur (BIM : Building Information Modeling) !

Quelles sont les missions au quotidien ?

Les missions du chargé d’affaires Contrôle construction sont les suivantes :

  • Recenser l’ensemble des documents techniques relatifs à la construction auprès des différents intervenants et les analyser minutieusement afin d’évaluer et prioriser les risques potentiels,
  • Examiner les dispositions proposées par les différents acteurs (architectes, équipe de conception, entreprises de travaux, etc.) pour réduire les risques identifiés,
  • Suivre la mise en œuvre de ces mesures et donner son avis sur leur efficacité,
  • Animer des réunions de synthèses, de restitution d’examen, etc.

Ce métier me correspond-il ?

Les qualités suivantes sont indispensables pour exercer le métier de chargé d'affaires contrôle construction :

  • Goût du terrain et curiosité : le chargé d’affaires Contrôle construction partage son temps entre le bureau, où il étudie les documents techniques, et le chantier. Il doit avoir un goût pour les relations humaines et l’animation.
  • Rigueur et esprit d’analyse : véritable tiers de confiance pour le maître d’ouvrage, rien ne doit lui échapper ! Le chargé d’affaires Contrôle construction doit faire preuve d’application et d’impartialité lors de ses observations

Quelles sont les évolutions possibles au sein du groupe DEKRA ?

Chez DEKRA Industrial, plusieurs évolutions s’offrent à vous selon vos projets professionnels. Vous pouvez ainsi, si vous le souhaitez, évoluer vers un poste de :

  • Responsable technique : vous devenez la référence au sein d’une agence, ou au niveau régional, sur un domaine en particulier et veillez à l’optimisation des pratiques,
  • Responsable d’activité : vous prenez la tête d’une équipe d’animateurs sécurité et développez l’activité sur votre secteur,
  • Commercial : grâce à vos compétences techniques, vous prospectez de nouveaux clients et partez à la conquête de nouveaux marchés.

Le groupe DEKRA offre également de nombreuses opportunités au sein de ses autres filiales ainsi qu’à l’international.

Comment accéder à ce métier ?

Pour exercer le métier de chargé d’affaires Contrôle construction, une formation BAC+5 (école d’ingénieur ou université), dans les domaines du Bâtiment et du Génie Civil est recommandée. Selon l’expérience, une formation BAC+2 à BAC+3 dans ces mêmes domaines peut être envisagée.

Une première expérience est souvent exigée pour exercer dans ce métier de conseil.

DEKRA accompagne la montée en compétence de débutants en particulier pour les domaines de la connaissance de la pathologie et du management des risques, par des formations et/ou des tutorats ainsi que par le soutien d’une direction technique nationale.

Je postule