Quand on parle de pyrotechnie, on associe généralement le terme aux feux d’artifices. Mais l’appellation induit aussi l’ensemble des objets ou matières explosives destinés par exemple à l’armement, aux déclenchements d’avalanches ou encore à l’extraction en mines et carrières. Ces dispositifs sont fortement règlementés et nécessitent un réel savoir-faire en matière de dépollution. DEKRA Industrial revient sur les étapes clés de ces opérations de déminage.

Quels sont les types de pollutions pyrotechniques ?

Deux types de pollutions sont à distinguer : celle résultant des faits de guerre ou « pollution historique » et celle liée aux activités opérationnelles des armées. Quel qu’en soit le type, le ministère de la Défense a pour obligation de procéder à des opérations de diagnostic et dépollution pyrotechnique de ses sols lors de leur cession ou de travaux d’aménagement. Ces chantiers doivent respecter les règles de sécurité fixées par le décret n° 2005-1325 du 26 octobre 2005 et être confiés à une entreprise spécialisée dans le cadre d’un marché.


Comment s’opèrent les opérations de dépollution ?

En premier lieu, il doit être établi une étude historique. Son objectif est de définir si une pollution pyrotechnique est bien avérée sur un site, afin de définir sous quelles conditions l’exploitation du site ou son aménagement peut être réalisé en toute sécurité par rapport au projet de reconversion. Cette analyse permet de recenser les activités qui se sont succédées, les dépôts effectués, leurs localisations précises et les pratiques de gestion environnementale mises en œuvre. Il est alors possible de déduire une liste de produits et de polluants potentiels et d’identifier les principales zones sensibles en termes de contamination potentielle des sols.
La seconde étape est l’audit pyrotechnique. A l’aide de détecteurs magnétométriques, le terrain est inspecté afin d’identifier et localiser les matériaux explosifs.
Enfin, la dernière étape est le déminage qui permet de dégager les engins pyrotechniques, les neutraliser ou les détruire si besoin.


Quelles sont les missions de chargé de sécurité pyrotechnique ?

Parallèlement au choix d’une entreprise de travaux pour les opérations de diagnostic et de dépollution pyrotechnique, le maître d’ouvrage a l’obligation de désigner une personne physique ou morale dénommée “chargé de sécurité pyrotechnique” qui le représente sur le chantier de dépollution. DEKRA Industrial a constitué une équipe dédiée aux dépollutions pyrotechniques qui s’est récemment étoffée d’un nouveau chargé de sécurité pyrotechnique. Des spécialistes de la réglementation relative à la prévention des risques pyrotechniques qui interviennent dans les différentes phases, de la conception du projet à la réalisation des travaux. Le chargé de sécurité pyrotechnique s’assure ainsi pour le compte du maître d’ouvrage du respect des règles de sécurité au cours de l’exécution du chantier. Il rend un avis sur l’étude de sécurité pyrotechnique, veille à l’application de cette étude et s’assure qu’elle tient compte de la coordination avec les employeurs ou les coordonnateurs des chantiers se trouvant dans les zones d’effet du chantier de dépollution pyrotechnique.

Vous souhaitez en savoir plus ?