Dans le domaine industriel, l’innovation se décline en mode nanométrique. Une plongée dans l’infiniment petit qui comporte son lot de risques pour la santé. DEKRA Industrial s’est déjà emparé du sujet. Le point avec Michel Ollivier, responsable technique national Hygiène industrielle.

Qu’est-ce qu’un nanomatériau ?

Selon la définition de la Commission européenne, il s’agit d’un matériau naturel, formé accidentellement ou manufacturé, dont au moins 50 % des particules libres présentent une ou plusieurs dimensions externes comprises entre 1 et 100 nanomètres environ.

Pourquoi l’industrie recourt-elle aux nanomatériaux ?

Les nanomatériaux sont de plus en plus utilisés dans l'industrie. L'état nanométrique confère à la matière des propriétés physiques nouvelles, parfois très différentes de celles qu'elle présente dans son état habituel (dit « état macrométrique »). Meilleure conductivité électrique, plus grande résistance mécanique, souplesse et solidité inégalées… sont quelques-unes de ces caractéristiques particulières.
Divers domaines sont concernés et les applications sont d'ores et déjà nombreuses et surtout prometteuses : médecine, électronique, mécanique, aérospatiale et aéronautique, agro-alimentaire, cosmétique, textiles…

Est-ce que les nanomatériaux présentent des risques pour la santé ?

Comme toute technologie, celle des nanomatériaux apporte aussi son lot de questions et de risques pour la santé. Leur fabrication et leur mise en œuvre produisent des particules très fines qui s'apparentent à des gaz. Elles sont susceptibles de pénétrer profondément dans le corps humain. Ces « nanoparticules » font, à leur tour, l'objet de recherches et d'études mais, pour l'instant, on en connaît encore mal les effets sur la santé.
Toutefois, les nanoparticules ne sont pas un phénomène nouveau. Certaines sont produites à l'état naturel ou par des procédés déjà connus. On les retrouve, par exemple, dans les fumées de soudage, les poudres pulvérulentes, les émissions liées à certains procédés d'usinage au laser…

Qu’est-ce que DEKRA Industrial peut apporter dans ce domaine ?

Jusqu’à présent, nos procédés classiques de mesures et d'analyses ne nous permettaient pas de prendre en compte spécifiquement les nanoparticules. Depuis peu, DEKRA Industrial, en partenariat avec le laboratoire de recherche spécialisé NANO Inspect, a mis au point de nouvelles prestations dans ce domaine incluant études de risques, prélèvements, analyses spécifiques…
Pour en savoir plus,


Retrouvez notre article « nanoparticules : Bosch prend un coup d’avance »

Vous souhaitez en savoir plus ?