Plus important site français du groupe allemand, l’établissement Robert Bosch de Rodez (12) produit des bougies automobiles de haute technicité. Soucieuse d’assurer des conditions de sécurité optimales à ses collaborateurs, la direction de l’usine a fait appel à DEKRA Industrial pour effectuer une opération de recherche de nanoparticules lors de certaines phases de fabrication.

En 2015, l’usine Bosch de Rodez a produit 20 millions de bougies. Compte tenu de leur haute technicité, ces dernières nécessitent d’avoir recours à un procédé extrêmement pointu : des poudres spécifiques sont ainsi incorporées en guise d’isolant pour certains composants. La direction du site a donc souhaité faire appel à DEKRA Industrial afin de mener une opération de recherche de nanoparticules lors de certaines étapes de leur élaboration. Pour cette mission inédite, DEKRA Industrial et son, partenaire NANO INSPECT ont formé une équipe pluridisciplinaire afin de détecter la présence de nanoparticules dans les poudres utilisées.

Piège à poussières

Après avoir brièvement délivré quelques informations sur les nanoparticules, l’objectif de la prestation et la méthodologie utilisée lors de l’intervention (prélèvement et analyses), nos équipes ont entamé la première phase de l’opération. Menée avec un compteur de particules visant des granulométries très fines, celle-ci a rapidement mis en évidence des phénomènes nouveaux notamment lors de l’utilisation des poudres suspectées dans le remplissage de petits réservoirs. Des manipulations qui, bien qu’éphémères, étaient susceptibles d’émettre des poussières dans la zone respiratoire de l’opérateur.

Des prélèvements ont donc été effectués sur ces derniers et dans leur environnement proche à l’aide d’un NANOBadge, un système conçu par notre partenaire et qui permet de récupérer les poussières les plus fines grâce à un piège encapsulé, ce qui évite toute perte de matière.

L’intérêt de ces missions : renseigner les industriels sur leur situation face à un risque potentiel ou, au contraire, les rassurer sur l’état « non nano » de leurs matériaux.

Vous souhaitez en savoir plus ?