Ouverte le 2 juillet dernier, la LGV a nécessité d’importants travaux. Totalement rénovée, la gare Saint-Jean de Bordeaux a pu compter sur le savoir-faire de DEKRA Industrial qui a mis tout son talent au service de ce projet pharaonique.

Si un TGV quitte Bordeaux à 12h12 avec une température extérieure de plus de 35°C, combien de temps lui faudra-t-il pour atteindre la gare Montparnasse, à Paris ? Voilà quelques semaines encore les plus optimistes et les mieux informés auraient répondu 3h12. Pourtant, aujourd’hui, c’est à peine plus de 2h, 2h04 pour être précis, qu’il vous faudra pour rallier les deux villes.

Une réussite qui a nécessité d’importants travaux sur les voies mais également au sein des infrastructures en place. Avec l’arrivée de la Ligne à grande vitesse (LGV), c’est plus de 18 millions de voyageurs que s’apprêtent à accueillir la gare Saint-Jean de Bordeaux contre 11 millions jusqu’alors. En période de pointe, la fréquentation pourra frôler les 100 000 visiteurs par jour. Une situation qui a amené en 2015 la mise en place d’importants travaux.

Acteur réputé et incontournable dans le domaine de la prévention, DEKRA Industrial a été choisi bien en amont du projet pour effectuer des opérations de repérage amiante, de contrôle technique construction mais également de Coordination sécurité et protection de la santé (CSPS). Des missions qui ont pu se révéler particulièrement complexes compte tenu de l’ampleur du chantier. Nos interventions concernaient les nouveaux moyens et réseaux d’accessibilité mais également, pour la partie CSPS, les travaux de réhabilitation de la Grande Halle de la gare Saint-Jean. Culminant à 36 mètres de haut et représentant une couverture de 21 000 m², elle est la plus grande halle ferroviaire d’Europe. « A chantier exceptionnel, dispositif exceptionnel, explique Pierre Hostache, responsable métier opérationnel bâtiment et génie civil (BGC) pour l’agence DEKRA Industrial Aquitaine, qui précise à partir de 300 tonnes de matériel on est déjà face à un échafaudage conséquent ; ici, on parle de 3 000 tonnes de matériel ! ».

Malgré quelques péripéties inhérentes à un chantier de cette ampleur, les délais ont été respectés et c’est une gare de Bordeaux Saint-Jean flambant neuve qui accueille désormais dans des conditions optimales de sécurité et de confort les usagers de la nouvelle ligne LGV.

Vous souhaitez en savoir plus ?