Depuis le 29 décembre, la directive 2006/42/CE dite directive machine est entrée en vigueur. Cette nouvelle réglementation apporte une meilleure visibilité du champ d’application, en simplifiant le texte et en apportant des précisions.

  • Les exigences relatives à l’évaluation du risque sont plus détaillées
  • Les exigences relatives à l’ergonomie et aux émissions sont formulées de manière plus précise
  • Les exigences relatives aux sièges et à la protection contre la foudre, qui se limitaient jusqu’à présent aux machines mobiles et aux machines de levage, ont été intégrées dans la partie générale de l’Annexe I et sont donc applicables à toutes les machines

En outre, de nouvelles exigences ont été définies dû au fait de la prise en compte de certains ascenseurs dans le champ d’application de la nouvelle directive. Cette directive met pour la première fois en avant le terme de quasi-machine. Une quasi-machine est un ensemble qui ne peut assurer à lui seul une application définie. La quasi-machine est uniquement destinée à être incorporée ou assemblée à d’autres machines ou à d’autres quasi-machines ou équipements en vue de constituer une machine.

Cette incorporation des quasi-machines permet d’assurer une optimisation de la sécurité pour vos collaborateurs dans l’exercice de leur fonction. En effet, avant cette refonte de la directive, l’obligation de marquage CE était applicable uniquement à des machines prêtes à l’emploi. Les quasi-machines étaient donc automatiquement exclues. La directive 2006/42/CE reconsidère la quasi-machine et de fait le fabricant devra fournir une documentation technique pertinente, une notice d’assemblage et une déclaration d’incorporation.

Conscients de l’enjeu et de la difficulté à s’approprier cette norme, tous les collaborateurs de DEKRA Industrial sont déjà mobilisés pour vous accompagner et vous faire bénéficier de toutes les évolutions de la directive 2006/42/CE.

Vous souhaitez en savoir plus ?