enjeux

Présent dès les premiers contrôles de grues de chantier en France et aujourd’hui leader dans le domaine, DEKRA Industrial intervient sur plus de 4 000 chantiers par an. Les désormais fameuses missions M1, M2, M3 et M4 proposées par DEKRA Industrial sont devenues LA référence pour les acteurs du secteur BTP.

Acteur majeur de la prévention des risques en France, notre organisation et nos moyens spécifiques dédiés nous permettent de vous proposer un savoir-faire reconnu et des prestations complémentaires à forte valeur ajoutée.

obligations

Par décret du 2 décembre 98 et l’arrêté du 1er mars 2004, le responsable d’un chantier sur lequel sont installées une ou plusieurs grues doit prendre toute disposition afin de s’assurer de leur stabilité sur leur assise et prendre en considération les conditions environnementales du chantier dans l’évaluation des risques.

offre DEKRA

Soucieux d’offrir un service global à ses clients, DEKRA Industrial vous propose la réception complète des grues de chantier.
Les rapports de contrôle réalisés à chaque étape sont transmis de façon automatique en phase suivante afin de garantir la prise en compte totale des risques possibles et d’assurer une parfaite cohérence entre eux.

La mission DEKRA Industrial en trois étapes

  • M1 : Examen environnemental du site
  • M2 : Avis de stabilité et inspection des ouvrages des assises des grues
  • M3 : Vérification avant la mise ou remise en service

Et en complément :

  • MF : Assistance technique en cas d’effet de site constaté en mission M1
  • M4 : Vérification d’un dispositif de contrôle des mouvements de grues à tours à zone(s) d’interférence et/ou zone(s) interdite(s)

missions

  • M1 – Examen environnemental de site
  • M2 – Avis technique sur dossier de la stabilité d’assise
  • M3 – Vérification lors de la mise ou remise en service
  • M4 – Vérification d’un dispositif de contrôle des mouvements de grues à tour à zone(s) d’interférence et/ou zone(s) interdite(s)
  • Missions complémentaires pour grues de chantier

réglementation

Arrêté du 1er mars 2004

Vous souhaitez en savoir plus ?